Toutes les solutions pour vérifier la solvabilité d'un locataire

L'une des précautions les plus fondamentales au moment du choix de votre locataire est la vérification des pièces justificatives : est-elle suffisante pour garantir le paiement des loyers ?

Les pièces autorisées

classeursVous êtes sûrement déjà habitué à demander certaines pièces justificatives à vos futurs locataires au moment de la signature du bail. Mettez toutes les chances de votre côté en exigeant chaque document que vous avez le droit de demander :

  • Carte d'identité
  • Justificatif de domicile
  • Dernier avis d'imposition et attestation de règlement de la dernière taxe d'habitation
  • Selon la situation du locataire : les 3 derniers bulletins de paie et le contrat de travail (ou les 2 derniers bilans annuels pour les chefs d'entreprise), attestations d'allocations versées par la CAF

Lorsque vous avez sous les yeux l'ensemble de ces justificatifs, vous disposez d'un certain nombre d'éléments qui vous permettent de déterminer si le futur locataire a (en théorie) les moyens de payer son loyer. Cependant, il n'est pas rare que ces documents soient faux, avec des modifications effectuées par les locataires eux-mêmes, ou en recourant à un « professionnel » rémunéré pour fabriquer de fausses fiches de paie par exemple. Vérifiez donc chaque détail !

Comment déceler les faux justificatifs ?

47%, c'est le taux de locataires prêts à falsifier leurs revenus afin d'obtenir un logement ! (Libération, 11 jan. 2012).

Si cela peut vous paraître fastidieux, vous avez pourtant intérêt à vérifier la véracité des informations fournies par le locataire avant de signer le bail. Qui est son employeur ? Trouvez-vous l'adresse de cet employeur ? Y a-t-il des traces de copies suspectes pouvant laisser penser que le document a été modifié ? Autant que possible, comparez les justificatifs avec des modèles officiels : les logos sont-ils les bons ou s'agit-il de versions anciennes qui pourraient montrer que le document a été fabriqué ?

Les limites à ne pas franchir

La loi autorise que vous puissiez consulter les pièces justificatives habituelles. Ne vous montrez pas trop curieux en exigeant d'autres documents, qui peuvent faire fuir vos locataires !

Se protéger, veut aussi dire : ne pas se mettre « hors la loi ». Voici les documents que vous n'avez pas le droit de demander : photo, carte vitale, relevé de compte.

D'autres solutions pour vérifier la solvabilité d'un locataire ?

Il est important de discuter avec le candidat locataire : est-il chargé de famille (dépenses financières supplémentaires), tentez de comprendre qui il est, pourquoi il est intéressé par votre logement, pourquoi il déménage... En effet, certains locataires à la recherche d'une nouvelle location sont endettés auprès de leurs anciens propriétaires.

A retenir : ce  n'est pas parce que votre locataire gagne bien sa vie qu'il paiera son loyer... Même si ce constat est effarant, il n'est que le reflet de la réalité. Prudence !

En cas de doute, n'hésitez pas à faire appel à notre service de vérification de dossier Verilox : Un professionnel vérifie l'authenticité et la complétude du dossier de vos candidats locataires. Pour en savoir plus, appellez notre service assurances au 09 72 50 61 33