Assurance loyer impayé : comprendre les GLI et GRL

Pour un propriétaire, percevoir les loyers versés par son locataire est essentiel, pour avoir les fonds nécessaires à l'entretien du logement et pour générer un revenu : des assurances le protègent en cas d'impayé du locataire.

Pourquoi souscrire une assurance loyer impayé ?

norent


Le risque de loyer impayé a toujours existé. La précarité de certaines populations ayant tendance à s'aggraver ces dernières années, de plus en plus de locataires s'endettent auprès de leur propriétaire.
Il s'agit aussi bien de familles que de personnes seules, de chômeurs que de travailleurs. Il y a également les étudiants, dont la plupart rencontrent des difficultés à financer leurs études, même en travaillant le soir et le weekend. Louer un appartement représente un risque pour le propriétaire d'être confronté à des impayés de loyer.
Nous sommes donc de plus en plus nombreux à opter pour une assurance loyer impayé.

Quelles assurances ?

Deux dispositifs existent pour couvrir les frais liés à l'impayé de loyer, avec chacun des conditions et garanties respectives.

Garanties des Risques Locatifs (GRL)

Cette assurance de loyer impayé s'adresse aux propriétaires dont le locataire justifie de revenus équivalents à 2 fois le montant du loyer, quelle que soit la nature du revenu et le type de contrat de travail (CDI, CDD, saisonnier, étudiant ...). La GRL concerne donc les locataires considérés comme relativement précaires.

Le propriétaire souscrit à cette assurance GRL, avec une cotisation égale à 3% du montant du loyer, au minimum. Lorsque l'impayé est supérieur à 1 mois de loyer, l'assurance le dédommage :

  • 70 000 euros maximum  pour les (loyers, charges, dégradations et frais de procédures ;
  • 3500 euros pour les dégâts occasionnés à un logement meublé, 7700 euros pour un logement non meublé.

Garanties des Loyer Impayés (GLI)

Ce dispositif concerne les propriétaires qui louent leur bien immobilier à des locataires répondant à une meilleure situation financière : ils justifient de revenus correspondant, selon leur activité professionnelle, de  2.7 à 3 ou 4 fois le montant du loyer.

Le propriétaire souscrivant à une assurance GLI verse une cotisation annuelle, par exemple de 2.8% du montant du loyer. En cas de loyer impayé, il bénéficie d'un dédommagement partiel ou total (selon le contrat établi par l'assurance) couvrant les loyers et les charges.

A qui s'adresser ?

Pour souscrire une assurance loyer impayé, loxity propose une offre d'assurance très compétitive pour les propriétaires particuliers. Découvrez-la dans votre espace personnel loxity (notre gestion locative gratuite).
Grâce à cette solution, vous sécurisez vos revenus locatifs. Cette démarche est recommandée, notamment pour la location de logements dans de grandes agglomérations, où les loyers sont élevés. Même si le bail indique la présence d'une caution solidaire, l'assurance de loyer impayé est une bouée de secours fort appréciable en cas de litiges.